L'Acadie... « Ce monde rêvé de notre enfance,
voilà qu’on nous dit qu’il est réellement quelque part. »

Prix France-Acadie

2017 : Le Prix France-Acadie est de retour !
Après un moratoire d’un an, les Amitiés France-Acadie (AFA) offriront en 2017 un Prix France-Acadie modifié. L’année 2016 fut une année de réflexion pour ce Prix. Elle aura permis aux AFA, après plus de trente cinq ans de reconnaissance et de soutien à la littérature en Acadie, de réviser les règles et de renouveler son jury.
Parmi les nouveautés, les critères d’admissibilité des ouvrages au Prix seront plus souples : ainsi, les œuvres écrites par des auteurs de culture acadienne n’auront plus à évoquer obligatoirement l’Acadie, ce qui permettra à un nombre plus important d’ouvrages d’être soumis et évalués par le jury. Par contre, les œuvres qui seront écrites par des francophones d’Amérique du Nord (pas nécessairement acadiens), devront ,elles, porter sur l’Acadie.
• Ci-dessous un extrait de l’article 2 du nouveau règlement du Prix France-Acadie : « …sont appelés à concourir les auteurs de langue française qui peuvent se prévaloir de l’identité acadienne (ou à titre exceptionnel, des auteurs nord-américains francophones ayant produit des ouvrages susceptibles de favoriser la connaissance de l’Acadie. »
• Par ailleurs, autre élément important : la dotation du lauréat est augmentée de 50% et passe de mille à mille cinq cents euros.
• L’annonce de la ou du récipiendaire du Prix France-Acadie se fera désormais courant septembre, de manière à permettre au lauréat de bénéficier de cette notoriété lors des Salons du livre de l’automne. La remise officielle se fera toujours fin novembre à Paris, suivie d’une tournée en régions.
• La SNA continuera de promouvoir le Prix au Canada et en assurera la logistique : collecte des livres auprès des éditeurs et envoi de ceux-ci au jury en France. Le président par intérim de la SNA, Xavier Lord-Giroux, se réjouit du retour du Prix France-Acadie en 2017 : « La nouvelle mouture du Prix France-Acadie fera rayonner de manière encore plus actuelle le talent et la richesse de la littérature en Acadie, et plus important encore, la remise à jour que les Amitiés France-Acadie ont fait, assurera la pérennité d’un Prix qui a contribué à l’essor du monde du livre en Acadie depuis près de quatre décennies. »
L’appel à candidatures pour le Prix France-Acadie 2017 est fait en janvier par le biais d’un communiqué de presse.

––––––––––––––––

 

REGLEMENT DU PRIX FRANCE-ACADIE
En concertation avec la SNA et les éditeurs ccadiens (réunion du 21 octobre 2016 à Dieppe)

1. Conditions générales

Article 1 :
Le prix France-Acadie récompense chaque année une œuvre produite en langue française. Ce prix est ouvert à une œuvre soit de création littéraire (roman, autobiographie, poésie, théâtre, jeunesse)  soit se rapportant aux sciences humaines (histoire, éducation) ou économiques, éditée dans les deux années précédant l’année du concours. Le choix des ouvrages primables se portera désormais alternativement une année sur deux sur la création littéraire ou les sciences humaines.
Le vainqueur est désigné au plus tard fin septembre afin que l’auteur puisse s’en prévaloir lors des salons du livre se tenant en octobre (Péninsule Acadienne, Dieppe). Le Prix est décerné officiellement à Paris au cours d’une cérémonie ayant lieu en principe dans la deuxième quinzaine de novembre.

Article 2 :
Sont appelés à concourir les auteurs de langue française qui peuvent se prévaloir de l’identité acadienne (ou à titre exceptionnel des auteurs nord-américains francophones ayant produit des ouvrages susceptibles de favoriser la connaissance de l’Acadie). Le Bureau des Amitiés France-Acadie (AFA) vérifiera l’éligibilité de chaque candidat à la réception des dossiers de présentation demandés aux éditeurs et/ou auteurs.

Article 3 :
Le prix France –Acadie a été créé et est géré en toute indépendance par les AFA. Ces dernières sont libres via leur Bureau de procéder aux modifications qui leur sembleraient opportunes.

Article 4 :
Le prix décerné pour un livre est présenté par son auteur (ou un de ses auteurs en cas d’ouvrage collectif). Toutefois, à l’initiative du jury, il peut aussi être exceptionnellement décerné pour l’ensemble d’une œuvre.

Article 5 :
Le jury se réserve le droit de ne pas attribuer de prix si la qualité des ouvrages reçus est jugée insuffisante.


2. Fonctionnement du Jury

Article 6 :
Le jury est composé de personnalités du monde des lettres, des arts, des sciences humaines ou de la communication ou de toute autre personne, sollicitées par les AFA ou le Président du jury.

Article 7 :
Le nombre total des membres du jury est limité à huit et ne saurait être inférieur à cinq. Les membres sont acceptés ou non, renouvelés ou non par le Bureau des AFA sur proposition du Président du jury. Chaque membre est nommé pour une période de deux ans renouvelable. Le jury élit pour une période de deux ans son président et son secrétaire. Leurs mandats sont renouvelables.

Article 8 :
Chaque membre du jury doit adhérer à l’association « Amitiés France-Acadie ».

Article 9 :
Le président du jury a pour missions :
¬    De promouvoir le prix France- Acadie en France
¬    De rechercher des personnalités susceptibles de devenir membre du jury
¬    De veiller à l’organisation de ce prix et notamment de désigner le comité de présélection, convoquer et diriger les réunions, remettre le prix au lauréat.
¬    De veiller à la bonne application de ce règlement dont Il rend compte au Bureau des AFA.

Article 10 :
Le secrétaire a pour mission d’assister le Président et en particulier de :
 ¬    Rédiger en début d’année l’appel à candidatures auprès des éditeurs acadiens et canadiens francophones, réceptionner les candidatures et les livres
¬    Participer au comité de présélection, préparer la réunion de délibération, envoyer les communiqués
¬    Organiser la remise du prix avec l’aide du Bureau des AFA.

Article 11 :
Tout membre du jury peut demander au Bureau des AFA son arbitrage, en cas de litige ou de dysfonctionnement.

3. Procédure de sélection et de publication du lauréat

Article 12 :
En janvier de chaque année, les AFA lancent un appel à candidatures par un communiqué envoyé aux éditeurs canadiens, et à la SNA qui se charge de diffuser l’information dans les média puis de collecter les ouvrages envoyés par les éditeurs. La SNA fera parvenir les livres collectés aux AFA au plus tard début mars, accompagnés pour chaque ouvrage, d’une fiche d’informations sur l’auteur.

Article 13 :
 Le comité de présélection est composé du Président du jury, du secrétaire et de deux membres au plus du jury, volontaires et agréés par le Président. Ce comité procède à la sélection de quatre ouvrages au maximum qui seront ensuite distribués aux autres membres du jury pour lecture et désignation du lauréat.
 Tout membre du jury est tenu de lire les ouvrages qui ont été sélectionnés par le comité restreint et d’être présent ou représenté lors de la réunion délibérative annuelle. Serait considéré d’office démissionnaire un membre ne respectant pas ou plus ces obligations.

Article 14 :
Le jury se réunit sur convocation de son président en septembre pour délibérer et désigner le lauréat. Celui-ci est désigné à la majorité des voix. En cas de partage des voix, le président a voix prépondérante .Le secrétaire est chargé de la rédaction du communiqué final de la délibération ainsi que sa diffusion en France et au Canada.

Article 15 :
Il incombe au Bureau des AFA d’organiser la logistique nécessaire au bon déroulement de la remise de ce prix à Paris. Il organise également le déplacement du lauréat en province en lien avec les associations régionales affiliées.

4. Récompenses et Obligations du lauréat :

Article 16 :
Montant du Prix : un chèque de mille cinq cents euros remis lors de la cérémonie à Paris
Avantages : Participation à hauteur de cinq cents euros à son déplacement transatlantique. Prise en charge à Paris de son transport aéroport – hôtel. Prise en charge de ses frais d’hébergement à Paris dans la limite de quatre nuits et cent vingt euros par nuit. Prise en charge de son transport vers la province.
Son hébergement en province est pris en charge par les associations régionales affiliées accueillant le lauréat.     

Article 17 :
Obligations : Le Lauréat doit se rendre disponible au moins sept jours après la remise du Prix afin de pouvoir assurer la promotion de son ouvrage à l’invitation des associations régionales affiliées.

Le Président du Jury : Alain DUBOS                Le Président des AFA : Patrice CARPUAT


–––––––––––––––––––––––––

TOUS LES LAURÉATS

2015
Phil Comeau – Warren Perrin – Mary Broussard-Perrin, L’Acadie hier et aujourd'hui, l'histoire d'un peuple (Sciences humaines)

2014
Jean Mohsen Fahmy, Les chemins de la liberté [2 tomes], (création littéraire) 

2013
Denise Lamontagne, Le culte à Sainte Anne en Acadie (Sciences humaines)

2012
Gracia Couturier, Chacal, mon frère (création littéraire)

2011
Marjorie Pedneault, Un coup de cœur s'est fait entendre (sciences humaines)

2010
Raymond Breau, le Vol de l'aigle pêcheur (création littéraire)
Jules Boudreau, Prix spécial pour l'ensemble de son œuvre.

2009
Anne-Marie Couturier, L'étonnant destin de René Plourde, pionnier de la Nouvelle-France (création littéraire)

2008
Gérard Émile LeBlanc, Chroniques de Memramcook (création littéraire)

2007
Jocelyne Mallet-Parent, Sous le même soleil (création littéraire)
Odette Castonguay, Calixte Duguay, aussi longtemps que je vivrai… (sciences humaines)

2006
Raymond Guy LeBlanc, pour l'ensemble de son œuvre représentée par Archives de la présence (création littéraire)
Edna Gionet Roy, Un cri dans le silence (sciences humaines)

2005
Lili Maxime, Ouragan sur le bayou (création littéraire)
Michel Cormier, Louis J. Robichaud, une révolution si peu tranquille (sciences humaines)

2004
Édith Bourget, Autour de Gabrielle (création littéraire)
Raoul Boudreau, L'enfance au temps des processions (création littéraire)

2003
Sophie Bérubé, La Trombe sacrée (création littéraire)
Rodrigue Landry et Serge Rousselle, Éducation et droits collectifs (sciences humaines)

2002
Edmond L. Landry, La Charlotte des battures (création littéraire)
Nicolas Landry et Nicole Lang, Histoire de l'Acadie (sciences humaines)

2001
Jacques P. Ouellet, Pékan Dundee (création littéraire)
Ex-aequo :
Hector J. Cormier, La scission du district scolaire n° 15 : l'histoire d'une lutte, mais surtout d'une victoire (sciences humaines)
Gilbert Finn, Fais quelque chose (sciences humaines)

2000
Camilien Roy, Terre sur mer (création littéraire)
Marjolaine Saint-Pierre, Saint-Castin, baron français, chef amérindien (sciences humaines)

1999
Mario Thériault, Terre sur mer (création littéraire)
Jacques Vanderlinden, Se marier en Acadie
(sciences humaines)

1998
France Daigle, Pas Pire (création littéraire)
Robert Viau, Les grands dérangements / la déportation des Acadiens en littératures acadienne, québécoise et française (sciences humaines)

1997
Ulysse Landry, Sacrée montagne de fou (création littéraire)
Paul Surette, Atlas de l'établissement des Acadiens aux trois rivières de Chignectou (sciences humaines)

1996
Martin Pître, L'ennemi que je connais (création littéraire)
Joseph-Yvon Thériault, L'identité à l'épreuve de la modernité (sciences humaines)

1995
Simone Rainville, Madeleine ou la rivière au printemps (création littéraire)
Maurice Basque, De Marc Lescarbot à l'AEFNB (sciences humaines)

1994
Sylvain Rivière, La Belle Embarquée (création littéraire)
Jean Daigle, L'Acadie des Maritimes (sciences humaines)

1993
Jean-Marie Nadeau, Que le tintamarre commence ! (création littéraire)
Maurice Beaudin et Donald J. Savoie,
Les défis de l'industrie des pêches au Nouveau-Brunswick (sciences humaines)

1992 (un seul prix décerné)
Herménégilde Chiasson, Vous
(pour l'ensemble de son œuvre)

1991
Serge-Patrice Thibodeau, La septième chute
(création littéraire)
Yves Cormier, Les aboiteaux en Acadie (sciences humaines)

1990
Claude Le Bouthillier, Le feu du mauvais temps (création littéraire)
Robert Pichette, Pour l'honneur de mon prince (sciences humaines)

1989
Anne Albert-Levesque, Du haut des terres (création littéraire)
Ronald Cormier, J'ai vécu la guerre (sciences humaines)

1988
Huguette Bourgeois, L'enfant-fleur (création littéraire)
Georges Arsenault, Les Acadiens de l'Ile (sciences humaines)

1987
R.P. Clarence J. d'Entremont,
Histoire du Cap Sable (sciences humaines)
Christiane Saint-Pierre, Sur les pas de la mer (contes et nouvelles)
Réjean Aucoin, Jean-Claude Tremblay, Le tapis de Grand-Pré (création littéraire)

1986
Joseph et Roland Le Huenen, Contes, récits et légendes des Iles St-Pierre-et-Miquelon (création littéraire)

1985
Jacques Savoie, Les Portes tournantes (création littéraire)
Alphonse J. Deveau, L'Abbé Le Loutre et les Acadiens (sciences humaines)
Ronald Labelle, Au village du bois (sciences humaines)

1984
Germaine Comeau, L'été aux puits secs (création littéraire)
Cécile Gallant, Le mouvement coopératif chez les Acadiens de la région Evangéline (1862-1982) (sciences humaines)

1983
Melvin Gallant, Le chant des grenouilles (création littéraire)
Léon Thériault, La question du pouvoir en Acadie (sciences humaines)

1982
Jeannine Landry-Thériault,
Un soleil mauve sur la baie

1981
Clarence Comeau,
Entre amours et silences
Dyane Léger, Graines de fées

1980
Léonard Forest,
Comme en Florence

1979
Louis Haché,
Adieu P'tit Chipagan